Facilitation

Vous souhaitez approfondir vos connaissances, vos compétences ou vos aptitudes professionnelles, dans le but d'élever votre qualification et d’évoluer dans votre carrière ?
Vous voulez proposer à vos équipes des approches innovantes grâce à des outils robustes et pragmatiques orientés solutions ?

Je vous propose au travers d'apports théoriques et grâce à des mises en situation, d'explorer des thématiques comme :

                    Analyse des pratiques professionnelles

 
J’en donnerai ici une définition que je partage :

 

"il s’agit d’activités qui sont organisées dans un cadre institué de formation professionnelle, initiale ou continue, concernant notamment les professionnels qui exercent des métiers (formateurs, enseignants, travailleurs sociaux, psychologues, thérapeutes, médecins, responsables de ressources humaines...) ou des fonctions comportant des dimensions relationnelles importantes dans des champs diversifiés (de l’éducation, du social, de l’entreprise...). D'autres dimensions paraissent caractériser l’Analyse des pratiques professionnelles : les sujets participant à un dispositif de ce type sont invités à s’impliquer dans l'analyse, c'est-à-dire à travailler à la co-construction du sens de leurs pratiques et/ou à l'amélioration des techniques professionnelles.
Cette élaboration en situation inter-individuelle, le plus souvent groupale, s'inscrit dans une certaine durée et nécessite la présence d'un animateur, en général professionnel lui-même dans le domaine des pratiques analysées, garant du dispositif, en lien avec des références théoriques affirmées."


J’ajouterai qu’il s’agit d’une démarche, d’un processus, consistant non seulement à décrire et à mettre en commun, mais également à analyser un vécu professionnel, au sens premier de décortiquer (chercher ce qui est sous l’écorce), pour tenter de comprendre ce qui a été fait, ce qui s’est passé, ce qui a été produit…

Faire ce choix ne s'accommode pas de n'importe quelle posture professionnelle et nécessite des compétences particulières qui peuvent s'acquérir et/ou se développer.

 

Parmi les postures que l'on peut qualifier de réflexives, je n'en citerai que trois à titre d'illustration :

  • Rechercher systématiquement la compréhension pour agir mieux et ce en questionnant l'action elle-même prise dans son contexte

  • Adopter une démarche «méta» qui nécessite de mettre à distance puis de prendre du recul sur sa pratique par une approche que l'on pourrait qualifier de macroscopique et Multi-référentielle

  • Être congruent, au sens développé par Carl Rogers.


Concernant les compétences nécessaires à l'analyse de pratiques, notamment en groupe :

  • Accepter d'être responsable de ses actes (sans pour autant se sentir coupable)

  • Accepter d'être confronté à Soi, à l'Autre, aux Autres admettre l'incertitude

  • Favoriser une introspection individuelle et collective

  • Savoir émettre des hypothèses de compréhension (de ce qui a pu se passer)

  • Eviter le jugement, développer son empathie et son écoute active

  • Eviter de donner des conseils (« Tu aurais dû »; « À ta place je… »)

  • Renoncer à vouloir modifier l'Autre mais plutôt chercher avec l'Autre ce qui est de l'ordre du modifiable

  • Faire le deuil de la toute-puissance

  • Apprendre à se connaître, etc.

Il est évident que l'analyse de pratiques professionnelles en groupe requiert des conditions premières :

  • Une démarche personnelle et volontaire de participation

  • Le respect de l'autre et de sa parole

  • La confidentialité : « ce qui est dit ici n'en sort pas »

  • La liberté d'expression dans le cadre adopté

  • Le respect du fonctionnement, du rituel

  • Une gestion rigoureuse du temps

  • L'assiduité dans le groupe sur une période choisie

  • Une régularité des réunions (rythme et alternances)

L'analyse des pratiques professionnelles permet aux acteurs engagés de :

  • Analyser une situation, une pratique professionnelle ; - mieux appréhender des situations analogues vécues personnellement; - se préparer (se former) à affronter des situations semblables à venir; - comprendre par homomorphisme d'autres situations professionnelles.

  • Construire des « contre-schèmes de vigilance et d'anticipation ».

  • Repérer ce qui se passe, se joue par le fait même du dispositif et ce par un retour distancié (méta) sur le fonctionnement, à l'issue d'un temps d'analyse.

  • Mettre à jour les pratiques professionnelles nécessitant une relecture collective.

  • Mutualiser et développer les savoirs, savoir-faire et savoir-être de l'équipe.

  • Développer la coopération et renforcer la cohérence des pratiques au sein de l'équipe.

  • Apprendre et développer des stratégies collectives de réflexion et de créativité en matière d'interventions.

  • S'accorder sur un sens commun aux interventions.

                                Le diagnostic d'équipe

De quoi s'agit-il ?


Un diagnostic d'équipe est un processus sous forme d'un accompagnement :


Dans l'apprentissage et le développement de ses performances collectives. (augmentation de sa réactivité opérationnelle - optimisation de son fonctionnement et de ses ressources.

 

Dans le cadre de relations d'autonomie. (puissance de traitement de l'information et capacité de prise de décision)


Un accompagnement autour du traitement et du développement de la performance collective :

  • Observation et analyse des enjeux, des circulations de l'information, de la communication interpersonnelle, du rôle et de la place de chacun, des processus en oeuvre qui régissent les relations d'équipe, (le manager étant partie intégrante de l'équipe)

  • Analyse sociogramme des réunions de l'équipe et mise en perspective avec les flux, les engagements et les motivations.

  • Mise en lumière des points positifs et des freins et déficit de communication, de responsabilités, de co-responsabilités et d'engagement propres à affecter le résultat de l'ensemble de l'équipe.

  • Adapter les comportements pour valoriser les complémentarités.

  • Créer des synergies de compétences permettant l'expression des individus au coeur d'un collectif en mouvement.

  • Redéfinition et compréhension des processus interactifs.

  • Mise en oeuvre de nouvelles capacités (passage de la phase potentielle à la phase cinétique).

  • Développement de stratégies adaptées aux objectifs déterminés.

  • Mise en exergue des fondamentaux fédérateurs ; vision, sens, valeurs profondes partagées et nourries par l'ensemble de l'entreprise, projets communs.

                     Favoriser la créativité de vos équipes


Le nouveau challenge des entreprises est de parvenir à se renouveler continuellement, innover afin de survivre dans un contexte actuel extrêmement concurrentiel et dynamique. Cela passe forcément par une étape de réflexion créative.


Je reprendrai un texte de Vincent Leenhardt afin de mettre en relief cette approche qu'est la créativité dans la vie d'une entreprise, mais également dans le cadre de votre développement personnel et professionnel :

 

"Qui a le potentiel de créer?
La réponse est simple : tout le monde !
La créativité est l'affaire de tous et n'est pas réservée à une population choisie. Beaucoup d'entre nous se mettent des barrières invisibles et pensent ne pas être capable de créer, d'inventer ou, tout simplement, n'osent pas, de peur de dire des "bêtises", ou encore à cause du regard d'autrui.
Or, tous les hommes sont créatifs, mais il faut savoir créer un contexte favorable pour faire sortir le meilleur de chaque personne."


Alors quels sont les clés afin d'animer de façon simple et efficace une séance de créativité ?


Car une séance de créativité n'est pas un aboutissement  en soi, mais bien une étape essentielle sur le chemin de la création.

Imaginons un concours de cuisine entre six chefs réunis autour d'une table.
Chacun dispose d'ingrédients et d'ustensiles  identiques. Comment créer la différence ? Le lauréat sera celui qui aura su créer une valeur culinaire supérieure à partir des mêmes matières premières.


De la même façon, l'entreprise qui gagne est celle qui génère une valeur supérieure en utilisant les mêmes ingrédients que ses concurrents.


Comment cette valeur supérieure peut-être conçue et produite ? La réponse tient en deux mots : créativité et innovation. Voilà pourquoi la créativité et l'innovation constituent un impératif pour l'entreprise d'aujourd'hui.


La séance de créativité répond au besoin de générer de nouvelles idées pour améliorer ou créer de nouveaux procédés, produits, services... la liste n'est pas exhaustive.


Les séances de créativité peuvent susciter de la méfiance car on pense souvent à des regroupements aux allures de récréation; malgré tout cette méthode est pertinente, efficace et novatrice.


La séance de créativité se décompose en 7 étapes. il est important de visualiser l'ensemble du processus pour préparer au mieux chacune de ces étapes. Une vision globale permet de mettre en évidence les choix à définir avant la mise en place de la séance.

                             Gérer les conflits au travail

Tant de conflits détruisent ouvertement ou à petit feu nos relations !
Du collègues qui se mure dans le silence, à celui qui râle en permanence, en passant par celui qui pique des colères foudroyantes, la vie au travail peut devenir infernale…


Les managers et responsables d'équipe sont souvent confrontés à ce type de conflit.


Le conflit est inévitable dans tout groupe humain, a fortiori chez ceux qui se côtoient au quotidien. Mais cessons de le voir comme une situation forcément négative ! Il est en soi, ni bon ni mauvais.
C'est la façon dont nous le gérons qui en fait une source de violence (physique, verbale, psychologique) ou au contraire, un fabuleux levier de créativité et de maturité collective et individuelle.


Alors à vous de jouer !

 

Je vous invite au travers d'une approche ludique et porteuse de sens à découvrir une riche palette d'exercices et de jeux créatifs vous permettant de mieux appréhender les conflits rencontrés au sein de votre équipe ou de votre service.

  • Comprendre le conflits et ses implications

  • Déjouer les jeux psychologiques

  • Savoir se parler pour dénouer le conflit

  • Résoudre le conflit en tant que tiers

  • Cap vers la coopération

Le programme que je vous propose vous permettra d'identifier :

  • Les différentes formes de différends.

  • Comment, dans l'avant-conflit, repérer les signes avant-coureurs de conflits avant que ceux-ci ne nous dépassent.

  • Comment traiter leurs causes et conséquences en dépassant les obstacles.

  • Quels sont les acteurs directs ou indirects.

  • Comment transformer les conflits en occasions de changement constructif et satisfaisant.

  • De reconnaître les limites en imaginant des solutions durables dans l'après conflits.

Cette approche vous permettra de comprendre les origines des conflits via des exemples analysés, des repères, des outils afin de résoudre les conflits dans une relation gagnant-gagnant et sera pour vous et vos équipes un tremplin vers davantage de coopération.

                          Guide de survie aux réunions


Comment transformer vos réunions en moments de créativité ?


Qui n'a jamais subi des réunions longues et ternes, des formations trop formelles ou des rencontres inefficaces ?

 

16 années, c'est le temps que passe en moyenne un cadre en réunion durant toute sa carrière. 16 années à ergoter sur des points de détails, à planifier le prochain point préparatoire en vue d'une pré-évaluation préalable des sujets à traiter potentiellement.
Bref, combien de temps perdu !


Mobiliser des professionnels pendant plusieurs heures est coûteux en termes de temps passé, de motivation et surtout d'efficacité collective, lorsque l'animation de la rencontre n'est pas professionnelle, ludique et adaptée à la situation.


Comment susciter l'intérêt de vos équipes ?

Comment transformer les réunions en lieux interactifs et constructifs ?

Quels sont les secrets et leviers d'une réunion bien menée ?

 

Aujourd'hui, le temps où l'on noyait ses équipes d'informations impossibles à mémoriser est révolu.
Rappelez-vous ces moments où chacun écoutait passivement un discours tout en regardant défiler des slides Powerpoint, impatient de retourner à ses tâches.


Vous souvenez-vous d'une seule réunion qui se soit finie en avance ou qui n'ait pas été le théâtre d'interminables débats ?

 

Ce module de la boîte à outils vous propose un "guide de survie" original, inventif, pragmatique et robuste vous permettant de vous imprégner de techniques efficaces afin de rompre avec la monotonie des réunions classiques  et faciliter l'échange et la prise de décisions.

Vous convoquerez ainsi l'agilité, la créativité, la facilitation, le gaming, et la co-construction afin de favoriser une intelligence collective au sein de vos équipes.


Je vous propose de retrouver le plaisir, l'efficacité et le sens de chacune de ces rencontres, qui doivent avant tout être un moment qui vous permet de guider la conception et l'animation de vos réunions.


Si vous êtes amenés à en organiser ou à y participer, cette approche est faite pour vous.

Vous apprendrez ainsi à les animer à l'aide d'atelier de type Time boxing, pensée parallèle, réunion inversée, co-construction, stand-up, speed meeting…

A qui s'adressent ces approches et ces méthodologies ?

  • A tous ceux qui ont eu l'impression que la réunion à laquelle ils participaient avait provoqué un trou dans le continuum espace temps et qu'elle avait duré en réalité 2 ans.

  • A tous ceux qui, durant une réunion, ont ressenti cette sensation étrange et diffuse d'avoir vécu ce même moment.

  • A tous ceux qui ont le sentiment que leurs réunions ressemblent plus à un salon de thé qu'à un lieu de travail productif.

      Conduite du changement avec l'Appreciative Inquiry


Si l'on se devait de résumer cette méthode on pourrait résumer cette dernière ainsi : "conduire le changement en s'appuyant sur les réussites".


Une méthode positive de conduite du changement qui marque une rupture avec l'approche traditionnelle par la résolution des problèmes pour centrer l'attention et faire reposer le changement sur les réussites, les acquis et les énergies positives de l'entreprise, ceci selon une méthodologie précise.


Les applications de l'exploration appréciative sont nombreuses ; elles vont du diagnostic social ou organisationnel, à la cohésion d'équipe jusqu'à l'innovation pour une meilleure organisation.


De quoi s'agit-il en bref ?


Le premier postulat de l'Appreciative Inquiry est que chaque entreprise a quelque chose qui fonctionne bien, qui lui donne vie, efficacité et lui assure des succès.


L'Appreciative Inquiry commence par la découverte de ce qui est positif et fonctionne déjà dans le cadre de la mission et des objectifs que se donne l'entreprise ou l'équipe.


C'est ce "noyau de réussite" qui sert de point d'appui énergisant et inspirant pour l'élaboration de nouveaux projets.

En quoi est-ce différent des approches traditionnelles ?


Les conceptions traditionnelles du changement ont un point commun : elles considèrent les organisations ou les entreprises comme étant avant tout confrontées à des difficultés face auxquelles elles doivent déployer des actions correctrices.


Cette approche par la résolution de problème comprend en général plusieurs étapes :

  • Identifier le problème

  • Rechercher et analyser les causes

  • Proposer et appliquer des solutions

  • Mesurer les résultats…


Cet état d'esprit, tourné vers la résolution des problèmes a dominé le monde du travail pendant des années et a fait preuve d'une certaine efficacité.


Malgré tout, nous commençons cependant à voir les limites de cette approche, en effet, focaliser sans arrêt l'attention sur les problèmes a des conséquences indésirables:

  • La recherche de solutions spécifiques et limitées à des problèmes bien précis réduit la créativité et l'innovation. L'accent étant mis sur les erreurs passées, aucune vision positive du futur n'est créée.

  • Des réactions défensives face à la recherche des responsables des problèmes.

  • Peu d'enthousiasme : les problèmes doivent être résolus les uns après les autres et cela est fastidieux.

  • Ceux qui résolvent le problème sont souvent loin du problème lui-même et de ceux qui mettront en oeuvre les solutions

  • Une résistance au changement : peu d'implication pour des solutions " forcées ". 

Qu'est ce qu'une approche positive du changement dans les organisations  ?


Avec l'Appreciative Inquiry, nous n'ignorons bien sûr pas les problèmes, mais nous mettons en oeuvre une approche centrée sur les solutions pour atteindre un état réussite plutôt que les solutions pour supprimer le problème.


Avec l'Appreciative Inquiry, il s'agit de recherche les causes du succès et non celles de l'échec pour concevoir et bâtir le devenir de l'entreprise, du département ou de l'équipe.


L'idée forte, est de se centrer sur les capacités, les réussites, pour construire l'avenir. Remettre dans la mémoire individuelle et collective toutes les réussites passées, pour en dégager les ressources et projeter celles-ci dans un avenir co-élaboré et co-construit.


Au juste point d'équilibre entre deux extrêmes, l'une passéiste et l'autre de la table "rase", l'Appreciative Inquiry interpelle nos compétences individuelles et collectives pour les mobiliser dans une direction positive de changement.


Votre entreprise est confrontée à un marché instable, une concurrence accrue, une forte exigence des consommateurs, des clients et à des incertitudes de plus en plus grandes sur tous les fronts.
Vous devez vous adapter à cet environnement extrêmement changeant…
L'institution dans laquelle vous travaillez : administration, hôpital, maison de retraite, collectivité ou locale... se doit de relever les défis de la qualité et se trouve soumise à des contrôles stricts de la part d'autorités de tutelle ou d'organismes extérieurs...

 

Vous savez qu'il faut aider votre entreprise, votre organisation, vos équipes à développer son niveau de service tout en obtenant l'adhésion du plus grand nombre.