Rechercher
  • MkL Consul't

Mon approche du coaching


Le coaching renvoie à un principe d'action et à une responsabilité inaliénable de l'individu. Il s'attache à une logique de sens, au principe d'autonomie et d'intelligence adaptative, à la question du comment : "comment vivre et se développer ici et maintenant", "comment conduire sa propre vie selon ses propres choix", "comment évoluer, s'adapter, se réaliser ici et maintenant, dans cette société, dans ce monde où je vis". Les composantes du processus de coaching proposent de changer de regard sur une situation difficile en s’appuyant sur les potentiels et ressources de la personne. A l'heure où certains nous suggèrent de nous "brancher sur les ondes du bonheur", d'autres assènent "n'oubliez pas d'être heureux!". Partout des coachs survitaminés, des gourous veulent notre bien-être à tout prix, promettant la lune à ceux qui ont perdu le soleil! Je ne vous propose rien de tout cela... Mon approche est tout autre.

Mon approche du coaching

Dans le processus de coaching, j'utilise l'analyse transactionnelle. Elle vise à permettre une prise de conscience ainsi qu'une meilleure compréhension de "ce qui se joue ici et maintenant" dans les relations entre deux personnes et dans un groupe. Par cette dimension, son approche, l'analyse transactionnelle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités pour résoudre ces problèmes.

Article dédié à l'Analyse Transactionnelle

J’ai souvent remarqué au travers de ma pratique professionnelle que l’on s’évertuait à se situer dans une logique qui traite les symptômes et les résistances pour éliminer les problèmes. J’ai pu explorer au travers de l’approche systémique cette logique paradoxale. On peut remarquer que plus l’usager, le client s’inquiète de l’apparition du symptôme, plus il le combat et plus il va le produire. Françoise Kourilsky présente plusieurs exemples de prescriptions paradoxales qu’elle prodigue avec bienveillance, humour, permettant "à l’usager de prendre conscience que sa façon de maintenir le problème repose sur de réelles ressources". Elle évoque également "la solution paradoxale consiste donc à prescrire au client... précisément le symptôme qu’il cherche à éliminer". Les personnes, équipes, structures, institutions, collectivités que j'accompagne dans le cadre de séances de coaching sont dans un processus en interaction durable avec leur cercle professionnel et personnel. Toutes ces interactions vécues par la personne avec ses systèmes avoisinants amènent des tensions continuelles sur ses croyances, attitudes, comportements, valeurs. Le coaching systémique s’appuie sur des méthodes utilisant des outils en direction des ressources des personnes. L’approche systémique s’ajuste au plus près de chaque situation et aux contextes singuliers des événements. En opérant d’une manière systémique, je propose une attention particulière et spécifique d’ordre circulaire. La personne seule ne pourra pas modifier la société et son environnement; le coaching peut alors se situer dans une démarche déterminante qui amènera à celui, celle qui le désire d'évoluer dans un contexte existant. Je suis également formé comme praticien en "Appreciative Inquiry" ou "Démarche Appréciative". C'est une méthode de conduite du changement qui a vu le jour à la fin des années 1980 aux Etats-Unis et qui commence à se développer en France et en Europe. Elle prend appui sur les théories constructivistes, la psychologie positive et repose sur de nombreuses expérimentations. Elle marque une rupture avec l’approche traditionnelle par la résolution de problèmes pour centrer l’attention et faire reposer le changement sur les réussites, les acquis et les énergies positives de l’entreprise, selon une méthodologie précise.

Article dédié à l'"Appreciative Inquiry"

"Pour modifier sa vision du monde, il est plus efficace de commencer par modifier sa façon d'agir" Paul Watzlawick


13 vues