Rechercher
  • Yaël Gabison

Le leadership selon Franck underwood


Renoncer aujourd'hui pour réussir demain...

Vous connaissez certainement la série House Of Cards.

Le héros de house of cards, Franck Underwood n'a qu'un but : devenir président des Etats-Unis. Pour se hisser à la fonction suprême, ce redoutable stratège use de méthodes plus qu'audacieuces. Et même si ces dernières nous semblent extrêmes et contestables, elles restent pertinentes pour qui veut exercer un leadership efficace en entreprise.

Garantir sa survie et maintenir le cap.

Tout le monde a connu cette situation. On travaille dur pour un job, on s'engage et on croit que, de ce fait, on va être promu. Et puis, il n'en est rien. Les réactions à ce genre de déconvenue sont très intéressantes. En l'occurrence, l'attitude soumise de Frank paraît surprenante quand on connaît le personnage et son tempérament de feu. En réalité, elle est plus que sensée. Manifester de l'emportement n'aurait abouti qu'à de l’exhibition d'un ego blessé, avec une sanction immédiate : sa mise hors jeu définitive. Même s'il obtient pas ce qu'il veut sur le moment, Franck comprend vite qu'il a tout intérêt à ne pas se braquer: s'il veut atteindre son objectif à long terme devenir président des états unis-, il lui faut absolument rester dans les arcanes du pouvoir. Mais surtout, il saisit que son heure ne pourra venir que si les autres sont convaincus de sa loyauté.

Pour bien diriger, un leader digne de ce nom doit toujours garder deux objectifs bien distincts à l'esprit.

Le premier sera de rester en place et d'assurer sa survie à court terme en prenant des décisions dans l'intérêt de l'organisation. Le deuxième sera de ne jamais oublier son but à long terme. (la vision)

Cela pourra être le pouvoir, l'argent, l'humanisme, le plaisir...Peu importe! Il ne faudra jamais le lâcher. Un vrai leader saura donc parfaitement jouer son rôle au présent sans jamais renoncer à son désir futur.


1 vue