Rechercher
  • MkL Consul't

Exceller sous pression


Voici les trois premières des sept suggestions qui vous permettront de répéter mentalement votre réussite et d’augmenter votre résistance à la tension et au stress.

1/ Définissez ce que vous voulez.

L’incertitude engendre le stress. Pour augmenter vos chances de réussite et pour atténuer le stress, il faut créer une image claire de ce que l’on veut être ou de ce que l’on veut accomplir, et rester branché la chaîne qui présente ces images. Ces images sont comme le radar qui aide le bateau à naviguer dans le brouillard, l’obscurité et les vagues déchaînées.

Définissez exactement ce dont vous voulez faire l’expérience. Soyez précis. Ecrivez-le. Puis abandonnez-vous à des rêveries constructives. Projetez votre énergie dans les images de ce que vous voulez créer. Quand vous le ferez, vos images commenceront à se manifester. Chaque fois que vous vous sentez découragé ou négatif et que vous pensez « c’est impossible », « oui, mais » ou « que va-t-il se passer si… », relâchez ces pensées…respirez… et concentrez de nouveau votre attention sur vos objectifs, canalisez de l’énergie dans les images de ce que vous voulez créer.

L’insécurité d’emploi et l’obligation d’exceller ne sont nulle aussi fortes que dans le sport professionnel. Dans ce monde, votre avenir dépend toujours de votre dernier match. Une équipe de football professionnel, pour faire face à l’incertitude des défis à relever chaque semaine, établit des objectifs clairs, définit ce qui doit être fait, élabore un plan d’action/puis répète mentalement et physiquement ce plan… une fois, deux fois, cent fois… jusqu’à ce qu’affronter l’incertitude et s’adapter à l’imprévu deviennent presque une routine.

2/ Détendez-vous… puis visualisez.

Aussi souvent que possible, relâchez-vous et respirez avant de faire travailler votre imagination créatrice. Les pensées et images suscitées seront ainsi fortes, plus claires et plus positives. Vous aurez davantage l’impression que tout est possible et vous serez mieux en mesure de transformer ces pensées et images en réalités physiques. Vous consacrez quelques instants à vous détendre et respirer, il vous sera plus facile de vous imaginer donnant le meilleur de vous-même. Dans le monde du sport, cela signifiera peut-être que vous serez plus rapide, plus rusé ou plus fort, que vous sauterez plus haut, que vous frapperez plus loin ou que lancerez mieux. Dans la vie de tous les jours, votre conscience sera aiguisée, vous disposerez de-plus de temps, vous serez plus patient, vous communiquerez plus efficacement et ferez plus d’effet sur votre monde.

3. Soyez positif.

La nature humaine est fascinante. Dans un match de football, de rugby, il se peut qu’un gardien et/ou un joueur attrape cinq ballons et ne laisse échapper ce dernier qu’une seule fois. Trop souvent, il concentrera son attention sur la seule passe ratée… et cela peut le limiter considérablement.

Pour toujours donner une performance de haut niveau, vous devez garder une image claire et positive de ce que vous voulez être ou faire…et concentrer votre attention sur elle. Le seul avantage à tirer de l’examen du négatif, de l’échec, c’est qu’il permet de déterminer ce que vous devez faire pour améliorer votre performance. Une fois que cela est clair, vous ne devez répéter mentalement que le positif. Et cela en est de même au travail...si votre exposé de vente ou de marketing n’a pas bien marché, il n’est ni agréable ni utile d’en refaire passer l’enregistrement votre esprit… ou de vous acharner à vous critiquer. Cela ne fait que renforcer le négatif et intensifier la tension. Au lieu de cela, revoyez soigneusement l’imagerie dans le seul but d’améliorer votre technique. Examinez tous les éléments de l’affaire. Étiez-vous organisé ? Saviez-vous exactement ce que vous vouliez dire ? Avez-vous touché aux points principaux ? (Il ne devrait pas y en plus de trois.) Étiez-vous calme ? Détendu ? Comment avez-vous utilisé le temps qui vous était alloué ? Déterminez lesquels de ces éléments vous voulez intensifier ou atténuer, puis travaillez-y.

Imaginez-vous plusieurs fois en train de refaire votre exposé, mais avec toutes les qualités et tout l’effet que vous souhaitez.

Il en est de même au golf. Je connais plusieurs joueurs qui, après un coup raté, changent simplement de chaîne sur leur téléviseur mental. Ils s’efforcent de se détendre, d’effacer toute tension et tout élément négatif découlant du coup-raté. Ils s’imaginent en train de reprendre ce coup à la perfection. Ensuite, ils passent au coup suivant.

Le prochain post du mois de novembre abordera les 4 dernières suggestions de l’imagerie de haute performance.


0 vue