Rechercher
  • MkL Consul't

Les besoins

Mis à jour : 13 déc. 2019


Les 3 natures des besoins:

Les besoins primaires également appelés besoins élémentaires ou physiologiques, sont les besoins indispensables à la survie : se nourrir, respirer, se protéger du froid... Les besoins secondaires sont les besoins dont la satisfaction n'est pas vitale. Parmi eux on trouve le besoin de mobilité, de se vêtir, de se distraire, d'avoir une vie sociale... Les besoins fondamentaux correspondent aux besoins de sens : ressentir, penser, créer, décider, croire, mettre du sens... L 'équilibre d'un individu suppose que les trois natures de besoins coexistent. Imaginons un schéma où ces 3 natures se croisent et s'entrelacent symbolisant leur équilibre complexe et dynamique. Si un champs se déplace, les autres suivent. Si un champ s'hypertrophie ou s'atrophie, il se crée un déséquilibre. Par ailleurs, il rend compte de l'interpénétration entre les aspects biologiques, psychologiques et sociaux de l'individu.

La reconnaissance, puis la satisfaction de nos besoins s'apparente au respect de soi, et alimente notre capacité à développer des croyances aidantes et à nourrir nos valeurs. Nos besoins sont une source d'énergie constructive. Ils nous permettent de nourrir nos valeurs et s'appuient sur des croyances aidantes. Les systèmes de compensation sont un moyen usant d'obtenir de l'énergie.

Quelles sont mes valeurs ? De quoi ai-je besoin pour les nourrir ? Concrètement qu'est ce qui me donnerait un grand sourire, un sentiment de plénitude ? Qu'est ce qui nourrit l'estime de soi ? A cet instant, qu'est ce qui me réconcilierait avec moi-même ? A quoi ressemblerait une source d'énergie intarissable pour moi ? Lorsque je me sens faible, fatigué, errant,..., qu'est ce qui me redonne confiance, force,..? Alors finalement exprimer ses besoins cela nous mène où? Dire simplement et sans agressivité ce dont j'ai besoin à plusieurs vertus : - permettre à ceux qui m'aiment de les respecter - permettre à ceux que j'aime d'exprimer les leurs - signifier mon respect et mon affection ou amour à ceux qui m'entourent en respectant les leurs - générer des cercles de relations respectueux des uns et des autres, sans jugement Mes besoins sont-ils négociables ? Renoncer à un besoin dans une circonstance donnée n'est pas un drame, si l'on est bien conscient que ce besoin non respecté ne "réclamera" compensation.

Quel est le prix et sur qui s'applique t-il? Est-ce cohérent avec mon système de valeurs ? mon équilibre ?

En ne respectant pas nos besoins, nous nous contraignons à développer tout un système de compensations, sans cesse en demande, dont le coût est conséquent. Les systèmes de compensation sont de l'ordre du stratagème : il s'agit de remplacer une chose par une autre, et n'obtenant pas au bout du compte la stabilité dont nous avons besoin, nous récompensons parfois de façon paradoxale. Tant que je n'ai pas satisfait un besoin, il exercera une contrainte forte. Sans oublier que ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes mais nos choix.


28 vues