Rechercher
  • MkL Consul't

Limite et confiance en soi


Limites et confiance en soi...que pouvons nous en dire? Si l'estime est intériorité, la confiance est extériorité, elle est projection de soi, mise en mouvement, relation... Concernant les limites, le contraire de la soumission est le désir de s'écouter soi-même, et d'agir. Cet apprentissage est un mouvement qui part de la passivité vers l'affirmation. Lorsque nous n'agissons pas, nous prenons le risque de subir les décisions des autres. Se préserver, s'affirmer, ne plus subir c'est apprendre à renforcer ses limites...Poser des limites, c'est aussi s'affranchir de tout ce qui nous coûte de l'énergie, nous disperse, nous épuise...C'est également s'affranchir de ces pollutions de l'esprit que sont les parasitages...s'affranchir de tout ce qui nous affecte et que l'on remet sans cesse à plus tard, tout ce qui nous pousse à la procrastination...tout ce qui découle du fameux prétexte : " pourquoi faire aujourd'hui ce que je peux remettre à demain" -des amis envahissants... -une moquette défraichie que l'on doit changer mais que l'on ne change jamais... -une sonnette stressante qui devient haïssable.... - La cave, le grenier, le garage dans lesquels on n'entre plus...et j'en passe... Toutes ces pollutions nous coûtent en énergie et en concentration. Poser ses limites par rapport à ces parasitages, c'est se donner les moyens de ne plus subir. Si ce qui ne me convient pas persiste je peux tout de même faire en sorte de vivre bien


0 vue